Carpentras, un peu d'histoire

Carpentras se loge à l'abri du Mistral dans la plaine riche et fertile du Contat Venaissin, paysage aux allures de campagne italienne, entouré de beaux villages typiques qui se réchauffent au soleil du midi.

Sa situation est privilégiée, non loin des grands axes routiers, ce qui en fait un lieu de séjour idéal pour visiter cette région si riche en produits du terroir et savoir-faire ancestral. L'environnement est exceptionnel, au coeur d'une nature préservée et un riche patrimoine historique la classe parmi "les grandes villes" à visiter même si elle n'a que 30'000 habitants. Son centre historique était entourée de remparts du temps des Romains et un aqueduc demeure qui témoigne de ce temps lointain où l'eau était source de richesse.

Et puis un pape avait même, dans un premier temps, décidé de s'y installer en 1313 (Clément V). Malheureusement il décède un an plus tard et son successeur se décide pour Avignon...ainsi Carpentras aurait pu devenir le centre religieux de toute l'Europe...en cette période. Mais toute la région a grandement bénéficier des générosités pontifiales : pas un village aux alentours, sans son église, son fameux clocher ouvragé...

Aujourd'hui, on s'efforce de rénover un à un tous ses quartiers car certaines habitations du centre, bien que non dépourvues du charme du passé, ont grandement besoin d'être réhabilités.

C'est dans cet esprit que Carpentras Holidays souhaite faire découvrir à ses voyageurs de passage cette magnifique région.
La ville accueille des Juifs depuis au moins le 28 février 1276, selon des rôles d'impôts de cette période5.
Le pape Clément V établit sa curie à Carpentras en 1313. Lorsqu'il meurt en 1314, son successeur donne sa préférence à Avignon. Cependant, capitale du Comtat Venaissin en 1320, la ville profite de la munificence pontificale : gouvernée par ses évêques, elle s'étend et s'entoure d'une enceinte dont il ne reste plus que la porte d'Orange.
Chassés de France par Philippe le Bel, les Juifs se réfugient en terres papales où ils sont en sécurité et bénéficient de la liberté de culte. Avec AvignonCavaillon et L'Isle-sur-la-Sorgue, Carpentras abrite une importante communauté juive dans un quartier qui ne devient ghetto qu'à la fin du XVIe siècle.